SENEGAL-UNIVERSITES *SIX MILLIARDS DE FRANCS CFA ANNONCÉS POUR FACILITER L’ORIENTATION DES NOUVEAUX BACHELIERS*

mamadou lamine badji
Added by 30 octobre 2019

*L’Etat va décaisser six milliards de francs CFA avant fin 2019 pour l’exécution de la nouvelle mesure visant à orienter tous les nouveaux bacheliers dans les universités et établissements d’enseignement supérieur publics, a annoncé, mardi 29 Octobre 2019 à Ziguinchor (sud), le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Cheikh Oumar Hanne.*

‘’L’Etat a déjà pris la décision d’orienter tous les nouveaux bacheliers dans les universités publiques. Nous savons aussi que plusieurs chantiers sont à l’arrêt dans ces universités. C’est pourquoi nous allons décaisser six milliards de francs CFA pour mieux accompagner ces orientations’’, a déclaré M. Hanne.
Il visitait les chantiers de l’Université Assane-Seck de Ziguinchor (UASZ), en compagnie des responsables de cet établissement d’enseignement supérieur, de certains de ses collaborateurs et des autorités administratives locales.
‘’Nous constatons que les chantiers sont à l’arrêt. Des mesures d’accompagnement d’ordre budgétaire sont en train d’être prises pour finir et livrer les chantiers. Nous allons tout faire pour livrer les bâtiments administratifs, les ouvrages pédagogiques et les blocs sociaux’’, a assuré Cheikh Oumar Hanne.
Il estime que la ‘’balle est dans le camp des entreprises parce que l’Etat est très en avance sur le décaissement’’ des fonds destinés aux chantiers.
‘’Nous devons donner aux entreprisses un total de 2,9 milliards. Mais, avec les six milliards qui sont en cours de décaissement, nous pourrons finir les chantiers et améliorer les conditions d’études des étudiants’’, a insisté le ministre de l’Enseignement supérieur.
Après avoir visité les chantiers de l’UASZ, Cheikh Oumar Hanne s’est longuement entretenu avec les étudiants, les enseignants et les syndicalistes, pour ‘’permettre aux 3.000 nouveaux bacheliers, qui seront orientés [dans cette université] d’avoir de bonnes conditions socio-pédagogiques’’.

Moussa SALL

Similar Videos

L’angoisse de la dictée: La bête noire des élèves pourrait devenir quotidienne.

Traumatisés par l’exercice de la dictée sur les bancs de l’école, beaucoup d’entre nous prennent gout, une fois adultes, aux apprêtés de la langue française. En témoigne la multiplication des concours d’orthographe.          Si l’exercice procure un plaisir nostalgique à toute

No Comments

No Comments Yet!

No Comments Yet!

But You can be first one to write one

Only registered users can comment.